Julien Denormandie aux Minguettes !

Julien Denormandie, secrétaire d’état à la politique de la ville est venu nous rendre visite ce lundi à Vénissieux.

Non, je n’ai pas changé de quartier j’habite toujours à la Duchère, toujours dans mon appartement de relogée. Mais depuis quelques semaines je suis en formation à Simplon Vénissieux.  J’y apprends à écrire un tout autre genre de littérature : le code informatique.

L’admission m’a demandée quelques efforts mais on n’a rien sans rien. Dieu sait combien cette année 2017 a été violente pour moi et la réponse positive à ma candidature fut une perche d’espoir dans un chaos à priori sans issues. Lire la suite de « Julien Denormandie aux Minguettes ! »

Quand le logement devient source d’instabilité et de colère

La colère : un incendie à éteindre


« La colère est très mauvaise conseillère », pourtant chacun de nous a déjà agi sous son effet et alors toutes les contrariétés, toutes les injustices du quotidien deviennent des prétextes qui s’accumulent et déferlent avec l’effusion d’une rage trop longtemps contenue.

En période de crise, la raison n’a plus vraiment sa place. Ces 3 dernières semaines ont été pour moi cataclysmique et j’ai vraiment ressenti une haine qui sort des tripes avec une envie de tout démolir.

Au vu de la gravité du danger auquel nous avons été exposés, j’aurais aimé que les responsables de notre intoxication au monoxyde de carbone passent devant le juge, en comparution immédiate. Mais ce n’est jamais comme cela que ça se passe et il faut apprendre à vivre avec ce (res)sentiment d’injustice.

L’écriture spontanée est pour moi une véritable thérapie et une source d’équilibre et d’accalmie. Elle a été une perche de secours et m’a permis de m’accrocher durant cette période extrêmement houleuse. Les lignes, ci-dessous décriront la turbulence que nous avons traversé.

Lire la suite de « Quand le logement devient source d’instabilité et de colère »

Intoxiqués au monoxyde de carbone

Mes enfants et moi avons été exposés et intoxiqués au monoxyde de carbone (CO) à notre domicile.  Ce gaz inodore et mortel émanait du chauffe-eau installé dans la cuisine. Ce mercredi 27/09/2017 nous avons été transportés en urgence à l’hôpital (HEH et HFME pour mes enfants ).

monoxyde

Depuis plusieurs jours nous souffrions de maux de tête qui m’ont d’abord fait penser à un état grippal. Finalement, c’est la  flamme de la chaudière, bleue à l’origine, devenue orange qui m’a fait penser au monoxyde de carbone. Après le refus d’un prestataire du bailleur d’agir dans l’urgence,  j’ai contacté urgence Gaz Grdf : 0 800 47 33 33. Eux, sont intervenus dans l’immédiat accompagnés des sapeurs pompiers et d’infirmiers. Je les remercie tous, de l’humanité, la compétence et l’efficacité dont ils ont fait preuve.

Arrivés à l’hôpital, on nous a fait toute une série d’examens. Puis, mes enfants ont été transférés à l’hôpital Edouard Herriot avec moi. On nous a diagnostiqué une intoxication chronique. Nous avons ensuite été placés 2 heures dans un caisson hyperbare, avec un masque à l’oxygène pur afin de ré-oxygéner nos tissus. J’ai très mal vécu cette expérience sous une pression équivalente à « 15m de profondeur » . Lire la suite de « Intoxiqués au monoxyde de carbone »

Valoriser le patrimoine du Val Fourré

Val FourreIl y a 25 ans, le quartier du Val Fourré à Mantes La Jolie connaissait la disparition de 4 de ses tours : « Les 4 tours des écrivains ».

L’association pour la valorisation du patrimoine du Val Fourré ( A.V.P.VF) leur rendra hommage ainsi qu’à l’héritage historique et culturel de ses habitants.

Ce mardi 26 Septembre 2017, elle organise à l’Espace Culturel Le Chaplin (Mantes la Jolie) le vernissage de sa « Grande Explosition ! ». Un travail de mémoire et d’histoire précieux et indispensable pour la vie du quartier et de ses habitants.

Ce sera aussi pour l’association l’occasion d’exposer ses initiatives et ses projets pour un Avenir meilleur autour d’une Mémoire collective apaisée …

L’événement est ouvert à tous, à partir de 18h30.