Relogement : J’en peux plus !

« Ne ressens la braise que celui qui marche dessus ».

C’est un proverbe (du bled) qui image parfaitement l’impossibilité pour l’autre de ressentir une douleur pourtant bien réelle.

Si pour certains le relogement est une opportunité. Pour d’autres comme moi c’est une situation qui s’enlise et qui déteint sur tous les aspects d’une vie en pause. Je rappel que l’annonce de démolition a été faite le 17/09/2015.

Depuis, je n’ai eu qu’une seule proposition qui a très mal tournée … Récemment, j’ai appris avec inquiétude qu’il y avait un délai réglementaire à partir duquel, on serait forcé d’accepter ce qu’on nous proposera (après 3 refus). J’espère ne pas en arriver là.

Je souhaite force et courage à tous les pauvres des quartiers populaires et d’ailleurs. L’hiver est rude mais le printemps finit toujours par arriver …

 

20170525_195418