Dounia : Les barres finissent par tomber et les cœurs par se briser …

Dans son acharnement à espérer qu’il puisse la comprendre et par souci de conclure, Dounia cru bien faire en envoyant un dernier SMS à Louis. C’était un poème d’Adieu destiné à l’urbaniste démolisseur de barres HLM.

Désacraliser l’Amour
Est une profanation impie
Un affront à la vie
C’est en nier l’essence miraculeuse,
Briser le charme de l’aura mystérieuse
Et creuser un vide dévastateur
Un gouffre en plein dans le cœur
De l’assoiffé à qui l’on offre un leurre
De l’eau, pour la lui retirer aussitôt
L’ascenseur émotionnel est pire torture
Que celui en panne au bas de nos tours
Ô combien est douloureuse la désillusion
Bien plus que l’acceptation de sa condition

Il ne prit pas la peine de le lire jusqu’au bout, encore moins d’y répondre et le supprima machinalement avec un petit sourire de satisfaction en coin …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s