Le décrochage scolaire : une malédiction dans nos cités ?

Telle une malédiction, la menace du décrochage scolaire pèse sur nos enfants à la Duchère et dans tous les quartiers dits sensibles. Mon fils a été un très bon élève jusqu’à ce que des problèmes personnels le plomblent et qu’il embarque dans le train du décrochage en fin de 3ème.

Pourquoi est-on plus enclins à décrocher dans les quartiers populaires qu’ailleurs ?

Pour moi, les raisons ont été notamment : de la négligence (de ma part aussi), un manque d’écoute, de compréhension et d’empathie de la part de l’équipe éducative et de l’Académie.

S’il y a aujourd’hui un conseil que je peux donner aux parents de la Duchère et des quartiers « sensibles » en général c’est :

  • Allez au CIO le plus tôt possible, votre enfant commencera à réfléchir à ce qu’il a envie de faire avec des personnes compétentes. Parlez en aussi avec lui.
  • Ne prenez pas pour argent comptant ce que l’équipe éducative du collège vous dit, même s’ils font preuve de bonne volonté, ils sont parfois dépassés par l’ampleur du travail. Et puis, ce ne sont pas leurs enfants et ils n’en ont pas qu’un seul à orienter. Moi, ils m’avaient dit lors du conseil de classe du 2ème trimestre : « Ne vous inquiétez pas on s’occupe de votre fils », j’ai fait confiance … Et ça nous a mené au décrochage.
  • Remplissez la fiche de vœux avec une très grande attention et très méticuleusement. Ne le faîte pas au dernier moment. Vous pouvez vous faire aider bien sûr, mais méfiez-vous, une seule erreur peut être fatale, irréversible et se retourner contre vous. J’ai mal rempli la fiche de vœux parce que mon fils ne savez absolument pas ce qu’il voulait faire. J’essayais de lui arracher quelque chose qu’il ignorait vraiment. Il devrait y avoir aussi une case : « Ne sais pas ». Au final, le seul vœu que j’ai choisi à sa place, par erreur, a été le choix  qui nous a été «imposé».

Une fois qu’il est orienté en lycée professionnel et que ce n’est pas un domaine qu’il a VRAIMENT choisi sans (mauvaises) influences extérieures, il commencera à décrocher et vous vous userez à le raccrocher. Vous recevrez régulièrement des sms et des appels du lycée qui vous rappelleront sa situation et vous plongeront dans le désespoir. Qui vous rappelleront que votre enfant est sorti avec son cartable mais pas pour aller à l’école. Et dans cette bataille-là, vous serez seule au monde. Ceux qui auront pris la lourde décision finale de son orientation ne seront plus là, pas même pour demander de ses nouvelles. Le travail a été mal fait mais qu’importe, il n’est plus élève au collège.

Ce combat vous épuisera, vous fera perdre la tête, la mémoire, votre joie de vivre, vous donnera des cheveux blancs, des insomnies … L’avenir de votre enfant et le vôtre sembleront sombre. Votre enfant souffrira autant, peut-être même plus que vous et l’exprimera selon sa personnalité. Et vous l’observerez souffrir, impuissants. Il aura la possibilité de se réorienter en fin de seconde mais il aura souvent déjà 16 ans et ne sera plus prioritaire. Vous aurez donc très peu de chances pour qu’ils soient accepté dans le lycée de son choix.

Ne faites confiance aveuglement à personne, je me répète parce que c’est très important. Vous seuls et votre enfant savez ce qui est bien pour lui et la décision finale devrait vous revenir. Récemment, je suis allé au CIO pour demander une réorientation. La directrice a ressorti le dossier de mon fils et la décision qui avait été choisie par la conseillère d’orientation en fin de 3ème était : le redoublement, ce que je me suis tuée à demander en vain

Sachez que plus qu’ailleurs (aussi), quand il aura complètement décroché d’autres voies l’accueilleront volontiers : une mauvaise estime de lui même, la délinquance, le trafic de drogue, l’exclusion, la prison, le despoir, la dépression …

Il faut agir en amont, bien avant. Faites-vous aider avec les dispositifs et outils à votre disposition, mais ne faites confiance à personne. C’est de l’avenir de Votre enfant dont il s’agit et à part vous, ça n’empêchera personne de dormir s’il décroche …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s