Déchoir les préjugés – 3


« Dans les quartiers, les dealers sont entièrement responsables du trafic de drogue. Ils en proposent à la sortie des collèges et des lycées à de jeunes innocents … »


1– C’est le « client » qui paie

Une entreprise dépend en très grande partie de ses clients. Et le trafic de drogue n’est autre qu’une entreprise. Parallèle et illicite certes mais son fonctionnement est similaire à celui d’un commerce classique. Tout ça pour dire que s’il n’y avait pas de clients et bien il n’y aurait pas de trafic !

C’est un peu simpliste comme raisonnement mais c’est injuste que tous les torts soient toujours et entièrement rejetés sur les dealers de cités et qu’on semble vouloir oublier qu’au bout de la « supply chain » il y a le client et qu’il est à lui seul un maillon essentiel de cette chaine diabolique.

2– Les « clients » viennent s’approvisionner au cœur du quartier

Récemment, je sortais de chez une amie qui habite une des zones du quartier les plus « malfamés » comme on dit. En sortant de l’ascenseur j’ai vu 2 jeunes blancs, portant encore leurs sacs à dos scolaires sortir de la cage d’escalier. Ils étaient âgés d’environ 16-17 ans et n’étaient pas du quartier. C’était des jeunes lycéens qui à première vue, d’après leurs coupes de cheveux et leur style vestimentaire pouvaient être scolarisés au lycée la Martinière Duchère. Je leur ai demandé s’ils habitaient le quartier d’un air inquisiteur. Ils m’ont répondu que non et sont partis rapidement, surpris par ma question.

Derrière eux, est sorti un autre adolescent pas plus âgé voire même plus jeune. Lui ne portait pas de cartable, n’avait probablement plus la chance d’être scolarisé et avait le teint plus basané. A leur attitude je suis quasiment sûre que ces 2 lycéens à l’aspect à priori au-dessus de tout soupçons étaient venus acheter leur consommation de shit. J’ai eu envie de leur dire d’aller acheter leur poison ailleurs tellement cette situation m’a mise hors de moi.

Il faudrait que les parents soient un peu plus au fait des actes de leurs enfants pas pour blâmer les jeunes du quartier qui eux sont déjà suffisamment ciblés et sous les projecteurs mais afin qu’ils surveillent un peu mieux leurs progénitures qu’ils imaginent peut-être innocentes et sans problèmes …

Qu’ils sachent que personne ne les force à venir dépenser leur argent dans les profondeurs de la Duchère. Qu’on ne vient pas le leur proposer devant le lycée comme beaucoup se l’imaginent mais qu’ils agissent de leur plein gré.

Et ce qui n’est que de l’argent de poche pour certains est une tentation cruelle pour d’autres : des enfants souvent déscolarisés ou en voie de déscolarisation, issus de familles pauvres et où les moyens manquent douloureusement. Enfin, cette demande extérieure bénéficie à un commerce toujours plus florissant qui plonge nos quartiers et certains de nos enfants dans l’impasse du trafic de stupéfiants.

S’il n’y avait pas de demande il n’y aurait pas d’offre et les dealers de cités ne forcent personne à venir acheter. J’ai fréquenté le collège Victor Schœlcher à la Duchère et on ne m’a jamais proposé de consommer cet illicite. La première fois de ma vie que j’ai vu une barre de shit c’était au lycée la Martinière Duchère. Et ce n’était pas les plus pauvres qui fumaient le plus, au contraire. C’était très souvent les plus riches qui achetaient régulièrement et fumaient fièrement du cannabis en toute impunité.

Que chaque personne qui fume un joint occasionnel ou régulier réalise donc qu’elle a une responsabilité dans le décrochage, la délinquance, l’incarcération … de nos enfants et dans le déclin de nos quartiers !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s