Les ingrédients de l’échec – 1/2


Je publie ci-dessous des éléments tirés d’un diagnostic de territoire présenté à la maison des fêtes et des familles de la Duchère. Ils décrivent les indicateurs de précarité et de limitation de l’autonomie à la Duchère.

J’ai voulu rendre les données plus attrayantes et plus simples à lire, n’hésitez pas à me signaler d’éventuelles erreurs …

Ces chiffres m’avaient frappée. J’avais déjà conscience des difficultés qui nous tiraient vers le bas, mais le fait de les voir en chiffres et comparés au reste de la ville de Lyon m’avait profondémment attristée et fait prendre conscience des inégalités accumulées dans mon quartier … D’un autre côté cela m’avait aussi un peu rassurée. Nos difficultés avaient des causes visibles et chiffrées. 

Je ferai cet « exercice » (qui m’est très agréable) en plusieurs parties, en fonction de mon temps libre … Je joins la  source  au format PDF.

Pour information : la Duchère se divise en 5 sous parties ou IRIS :

  • Balmont Est
  • Balmont Le fort
  • Le Château
  • Le Plateau
  • La Sauvegarde

Les zones concernées par la phase 2 du renouvellement urbain sont la Sauvegarde et le Château.


Population en 2010

  • une population en légère hausse depuis 2009, après une décennie de forte baisse

EVOLUTION NOMBRE

DISTRIBUTION TERRITORIALE DE LA POPULATION

 INSEE RP 2010


  • Une population qui reste très jeune avec  sur certains secteurs plus de 30% de moins de 18 ans

POIDS DES MOINS DE 18 ans

 


Les indicateurs de précarité et de limitation de l’autonomie à la Duchère 

  1. Foyers de précarité monétaire
  2. Le capital culturel
  3. Inégalités santé
  4. Dépendance aux dispositifs sociaux
  5. Mixité fonctionnelle
  6. Accès a l’emploi
  7. Fragilités jeunesse
  8. Fragilités familiales

 

1 . Foyers de précarité monétaire

  • Une pauvreté très élevée à la Sauvegarde ; secteur le plus pauvre de Lyon
  • Une forte dégradation sur le Château depuis 2002, accélérée depuis 2007
  • Premiers impacts de la rénovation urbaine sur le plateau

REVENU FISCAL DU 1 DECILE

INSEE ET DGFIP 2009


2 . Capital culturel

  • Les habitants de la Duchère sont en très fort besoin de qualification
  • Le besoin le plus important de Lyon se situe à la Sauvegarde

SANS DIPLOMES 1SANS DIPLOMES 2INSEE RP 2010

 

5 commentaires sur « Les ingrédients de l’échec – 1/2 »

  1. Bonjour Safya
    Les graphiques qui figurent dans ton article sont édifiants et parlent d’eux mêmes!
    Le plus gros probléme des quartiers de la Duchère , c’est la formation scolaire des enfants.
    il faut absolument accentuer l’effort de l’Education Scolaire à la Duchère et plus généralement dans les quartiers défavorisés, et ce dés la maternelle. Car c’est par les études que l’on peut prendre « l’ascenseur social » afin d’échapper au chomage et à la pauvreté.

    Aimé par 1 personne

    1. Avec ou sans ascension sociale à la clé … Nos enfants doivent être formés et éduqués comme partout ailleurs. L’essentiel étant qu’ils réussissent humainement. Qu’ils soient bons, sincères, généreux, justes … Qu’ils aient l’esprit ouvert et critique et enfin qu’ils aient un travail qui leur permette de vivre honnêtement et aisemment.

      J'aime

  2. L’ascenseur social est en panne … nous avons pris l’escalier. Mais helas à travers le temps l’escalier est toujours sous nos yeux et nous sommes de plus en plus a le fouler. Nous nous épuisons à arriver au sommet car ceux qui y sont sont au sommet du G20 et nous au sommet abyssale des oubliés de l’égalité pour tous. L’éducation est un enjeu qui doit être La priorité des politiques publics accompagnes de la formation professionnelle permettant une requalification des habitants dans des métiers choisis et non subis et participant d’un épanouissement personnel et d’une échelle social amélioré. La solution est en nous et n’est pas dans le fatalisme soumis mais dans la construction d’un outil d’émancipation majeures la balle est dans notre camp. Notre implication dans les quartiers notamment sur le plan association est un plus essentiel et qui a besoin de relais politique et autres défendant l’intérêt de la population. Formons dans l’éducation, l’entrepreunariat, le sport, le spectacle, l’industrie, les nouveaux ascensoristes du progrès social et humain. C’est nous qui avons les clés de la cité

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s