Un loyer adapté à nos niveaux de vie


Je viens de lire le 2ème récit d’une série de témoignages sur Rue 89 Lyon. C’est l’histoire poignante d’une famille expulsée de son logement après le licenciement du père, et à cause de charges exorbitantes … Pourtant ils étaient 2 parents, avaient 2 salaires … Ça donne vraiment matière à réfléchir et on se dit que ça peut arriver à n’importe qui.

D’autant plus que nous vivons dans une des zones les plus pauvres de Lyon et que nous allons être relogés. Le nombre de foyers monoparentaux y est aussi plus élevé qu’ailleurs et d’autres difficultés s’y réunissent, ce qui en fait une zone franche urbaine (ZFU)**. Aujourd’hui, nos loyers sont adaptés à notre niveau de vie et nos charges restent raisonnables. Mais après notre relogement, qu’est ce qui nous attend réellement ?

Etre expulsée après une suite d’impayés : c’est ma hantise et peut être même bien une phobie. J’ai le sentiment que quand on est en difficulté financière, les complications s’enchainent et s’accumulent en s’amplifiant toujours plus … Alors, sous la pression, après avoir été violemment secoué de toute part, par les vents et les vagues de factures et de menaces et après avoir résisté en vain, on finit par s’écrouler et se noyer dans la tourmente …

Pour avoir vécu à 6, hébergés mes enfants et moi dans un T2, je sais ce que c’est que de ne pas avoir de logement à soi … Alors lorsqu’enfin j’ai obtenu mon logement HLM il y a environ 2 ans (merci à Grand Lyon Habitat), j’ai été la plus heureuse du monde. Et malgré le fait qu’il se situe en hauteur et sans ascenseur, et en dépit de quelques autres désagréments, je ne me voyais pas déménager de sitôt.

Je suis d’un naturel très optimiste, pourtant l’expérience et les années m’ont prouvée que la vie est une jungle extrêmement hostile et que malheureusement nous vivons dans un monde impitoyable, depuis toujours …

La vie n’est pas un pré verdoyant dans lequel il fait bon se promener. La vie est une jungle impitoyable où seuls survivent et avancent les plus forts, les plus intelligents, les plus prévoyants.

Les âmes croisées de Pierre Bottero




  • ** ZFU : ce sont des quartiers de plus de 10000 habitants, situés dans des Zones dites sensibles ou défavorisées.
  • Pour déterminer ces zones, un certain nombre de critères sont pris en compte tels que le niveau du taux de chômage, la proportion de personnes sans diplôme, de jeunes, mais également le potentiel fiscal par habitant.

Source : http://www.lerucher.com/dossiers/0102/creation1.asp


2 commentaires sur « Un loyer adapté à nos niveaux de vie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s